[Krinein] Boichi, l’homme qui n’aimait pas Ken !

by

Krinein : Bonjour maître Boichi, en tant qu’auteur, vous avez plusieurs testé plusieurs styles de récit. Quel est celui qui vous plait le plus et quel est celui qui vous donne le plus de mal ? 

Boichi : Le genre que je préfère, en fait, c’est la science fiction. Depuis tout jeune, quand j’étais au lycée, ma passion c’était de faire des calculs physiques (trajectoire, force, vitesse) et j’ai même fait des études de cinématographie tant que je m’intéresse à la notion de mouvement. Bon je ne les ai pas terminées mais quand même (rires) ! Eh oui, mon manga avait tellement marché que je n’avais plus le temps d’étudier… En réalité, j’ai toujours voulu ressembler à Arthur Clarke qui a fait pas mal de physique et de mise en scène dans sa vie. En tout cas, c’est lui qui m’a vraiment donné envie d’en faire. Les mouvements qui me donnent le plus de mal, ce sont ceux des fesses (rires). Capturer leur mouvement et le retranscrire de manière physiquement réaliste, c’est très difficile ! En plus, comme je suis un parfait gentleman, ça me gêne un peu. Je n’arriverais probablement jamais à m’y faire !

Share the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •