[BoichiDay] Boichi répond à ses fans

by

BoichiDay Questions & Réponses

Mes amis ont sélectionné 8 questions parmi les nombreuses posées pas mes fans à l’occasion du BoichiDay. Elle m’ont tout de même été envoyées comme support.

J’aurais vraiment voulu pouvoir répondre à toutes mais vous comprendrez à quel point je suis occupé à dessiner des manga. Mais ne soyez pas attristés si je n’ai pas répondu à votre question aujourd’hui.

Il y un format hebdomadaire où vous pourrez me poser des questions sur Boichi.com. Il s’intitule « AskBoichi » et prend place tous les Mardi et Jeudi. Donc si vous inspirez à devenir un mangaka, voyager au Japon ou voulez simplement parler de nourriture Japonaise et de sa culture… Alors ce format est pour vous.

Bien sur, je passe le plus clair de mon temps et de ma vie à dessiner des manga et c’est ce que vous attendez de moi. Pas vrai ? Mais je veux aussi profiter de cet agréable moment d’échange avec mes fans à travers le monde.

Je ne pourrais pas répondre à beaucoup dû à mes limitations professionnels, mais chaque semaine je répondrais à une ou deux questions.

Mais pour l’instant, voici les réponses aux questions des fans à l’occasion du BoichiDay !

Q1 – Ziko Clr

Vous dessinez toujours les muscles à la perfection… Faites-vous de la musculation ? Comment connaissez-vous aussi bien l’anatomie humaine ?


Boichi

Merci beaucoup pour votre si bonne opinion de mes dessins.

Cependant je ne pense pas dessiner si bien le corps humain. Je peux toujours ressentir mes limites, c’est pourquoi je dois toujours continuer à dessiner et ne jamais arrêter de m’entrainer.

Je fais habituellement de l’exercice en marchant, même dans l’eau, mais je ne pense pas que faire du sport ou de la muscu aide à s’améliorer dans le dessin des muscles…

Il y a longtemps de ça j’ai fait des poids et haltères mais je ne vais pas beaucoup à la salle de sport dernièrement. Quel gâchis d’argent tous les mois. Embarrassant.

Je souhaite aussi savoir comment bien dessiner le corps humain !! Mais je peu te dire comment j’étudie le corps humain pour le manga.

Dessiner c’est comme étudier les mathématiques ou une langue étrangère à l’école. C’est très similaire à l’apprentissage que tu as (eu) à l’école. Ou même en jouant au foot avec tes amis.

Tu vois, il te faut trouver les points clés, mémoriser chaque parties de l’anatomie humaine et surtout continuer de s’entrainer tous les jours autant que possible.

Pour dessiner le corps humain, mémorise ses muscles et os. Si tu veux pouvoir dessiner de superbes corps humains, tu dois comprendre et connaitre autant que possible l’anatomie humaine. Pas simplement mémoriser les noms de chaque muscles mais aussi s’avoir à quoi ils ressemblent et comprendre leurs formes. Comment ils changent autour des joints, leurs connections ainsi que l’ombre qu’ils projettent sous la lumière.

Dans l’industrie du manga, les éditeurs te demanderons d’être aussi compétant que rapide pour dessiner des manga dans les temps avec un dessin de qualité.

Je crois que le mieux est de se rappeler de tous les détails dans sa tête pour s’y habituer.

Étudier est une étape nécessaire et très importante. S’il est nécessaire de mémoriser les détails, alors mémorise les tous. Bonne chance !

Q2 – Val’ Jaulin

J’ai vu dans vos différents manga à quel point vous aimez la nourriture, quelle est votre nourriture préférée ? Pour ce qui est de la nourriture française, quelles sont vos préférences et voulez-vous en goûter d’autres ? Merci pour tout ce que vous faites pour nous. Continuez, on vous aime !


Boichi

Si tu as lu mes manga et ressenti que j’aime la nourriture et ses cultures à travers le monde alors tu devrais voir mon bide. Tu te diras peux être « ce mec mange beaucoup trop ! »

Oui… il faut que je perde du bide…

Pendant longtemps, ma nourriture préférée fut la crème glacée. J’ai toujours adoré la crème glacée. Une sensation froide, sucrée et douce qui t’emplie la bouche. C’est vraiment une nourriture des dieux !

Quand j’étais jeune, je ne pouvais pas manger de la glace à ma guise. Ma mère ne me le permettait que très rarement.

Mais maintenant, je n’ai pas de nourriture favorite. J’aime simplement toutes sortes de nourritures à travers le globe. Il y a tellement de nourritures délicieuses dans le monde et chacune d’elles à ses points forts.

C’est pourquoi il est très dur d’en choisir une comme favorite. En France je dirais… existe-t-il des plats Français qu’on puisse ne pas aimer ?

J’aime tout ce qui est Français mais si je devais en choisir « une », alors ce serait le « Croissant ». J’ai un souvenir impérissable avec les croissants.

J’étais en voyage à Paris en 2008. Je résidais dans un hotel très bas de gamme et il servait des croissants pour le petit déj. Ils étaient si délicieux ! Comment un bout de pain peut être aussi délicieux ?!!

En plus, ce croissant devait être le moins cher possible vu l’hotel où je logeais !!

Comment est-ce possible quand France, n’importe quel croissant soit aussi délicieux… ? Choquant !

Je me rappel encore cette surprise.

Q3 – Nasir McKnight

Boichi, n’arrêtez jamais de créer de l’art. Y a-t-il une chance qu’un artbook avec des recettes inspirés de vos personnages voit le jours ?

Et aussi, avez-vous parfois besoin de prendre une pause dans votre travail artistique ?


Boichi

Ahahaha ! Oui, jamais je ne m’arrêterais de faire des manga !

Pour tout dire, je suis constamment en train de dessiner des manga. Je dessine tous les jours autant que possible. Mon but dans la vie est de dessiner jusqu’à ma mort et de m’éteindre sur ma table de travail. Ahahah

Je travaille déjà sur un manga tutoriel expliquant comment dessiner de sexy personnages (malheureusement, il s’agit de personnages masculins… !). Elle est actuellement publiée au Japon !

On doit avoir une sorte de connection tous les deux ! Quand mon livre sortira sur le marché, jettes-y un oeil !

Depuis l’année dernière, je travail aussi sur une autre série de tutoriels manga. Si je ne dis pas de bêtise, ce sera la première fois qu’un mangaka étranger publie un livre de tutos manga au Japon.

Et ce livre s’adresse à tous ceux qui ont pour but de devenir mangaka de part le monde. Ce sera le premier livre au Japon à sérieusement aborder le sujet de ceux en dehors du Japon qui veulent devenir mangaka.

Et ici, sur Boichi.com, je partagerais et parlerais de mes compétences dans la création de manga ainsi que de mon expérience dans les cercles de manga Japonais. Venez à n’importe quel moment pour en apprendre plus à ce sujet. Nous avons de nombreuses choses à partager avec vous !

Q4 – Pierre Evina

Salut Boichi-sensei. Mon rêve est de savoir dessiner les personnages sexy comme vous et toutes vos oeuvres m’ont touché en terme de dessin. Il est maintenant temps de dévoiler vos secrets hahaha. Quand vous dessinez des personages dans un environnement comme un salon avec des chaises, comment procédez vous du crayon à l’encrage ? Comment faites-vous la conception des vos squelettes de dessins, surtout pour les personnages féminins sous tous les angles d’action ? Merci et bonne année 2017 sensei.


Boichi

Merci beaucoup pour ces gentils mots mais tu te trompes sur moi.

Il n’y a pas de secret. Je suis un gentleman raffiné tels qu’on en trouve au 19ème siècle, à l’époque Victorienne.

Quelqu’un de très honnête et gracieux. Certains disent que j’aime dessiner des popotins de fille, allant jusqu’à dire que je les vénère mais ce n’est pas vrai. Ce ne sont que des rumeurs. Comment pourrais-je… Allo ? Alloooo ?

Quand tu regardes mes personnages féminins, j’espère que tu les vois danser.

La danse est un spectacle où la beauté des danseurs nous est directement adressée, créant avec leurs corps une performance magique. Elle montre les magnifiques courbes, la fluidité du corps ainsi que la réelle beauté du corps humain.

Quand tu commences à dessiner des personnages humain, il te faut d’abord ressentir à quel point le corps humain est beau. Tu ressentiras le rythme de ses mouvements et leurs variations. Le problème reste la limite de mes competences en dessein. Je vais devoir essayer encore plus fort.

Quand tu dessines des poses d’action en manga, il te faut collecter autant d’informations que possible. Pour ce qui est des points clés du dessein d’action, je pense qu’il s’agit du mouvement du pelvis et des épaules.

Quand tu débutes l’encrage, concentre toi sur les détails. Tels les fines lignes des muscles ou les plis d’un vêtement.

De même pour une pose assise… concentre toi sur le popotin… non… je veux dire…

Pas le popotin…

Ai foi en moi.

Q5 – Jeremy Tanaka

Comment avez-vous commencé à dessiner des manga ?


Boichi

Quand j’avais 2 ans, en allant au travail mon père oublia son carnet de note dans lequel il avait écrit beaucoup de choses importante. J’ai alors dessiné dans ce même carnet.

Bien sur mon père fut furieux, mais pas ma mère.

Après ça, elle me donna plein de feuilles de papier blanc et un stylo pour quand je me retrouvais seul à la maison. Ma famille était très pauvre dans mon enfance alors mes parents étaient forcés de me laisser à la maison pour travailler.

Quand ils étaient au travail, ils me laissaient du papier et un stylo qui m’occupaient à dessiner toute la journée.

C’est comme ça que j’ai commencé à dessiner et ça a continué pendant 10 ans jusqu’à ce que je fasse mon premier gag manga avec une histoire. Je pense que c’est à 10 ans que j’ai commencé à rêver de devenir un mangaka.

Selon moi les cours de violon, de ballet ou de langues nécessite d’avoir beaucoup d’argent. Dessiner des manga au contraire ne te demande qu’une simple feuille de papier et un stylo. Ça et du temps.

C’est beaucoup moins cher qu’un ballon de foot. Presque gratuit. Il suffit d’avoir la passion du dessein. C’est ce qui est si magnifique et cool avec le manga. Tout le monde peu être un dessinateur de manga.

Commencer en gribouillant sur une feuille de journal jusqu’à devenir un mangaka publié dans les magasines hebdomadaires japonais. Tout le monde peux le faire.

Q6 – Yamka Shinken

Combien de temps en moyenne vous faut-il pour dessiner une planche d’action ultra détaillé ? Ça doit prendre un temps fou !


Boichi

Je ne suis pas un mangaka qui dessine des scènes d’actions délicates. Je manque encore de compétences à ce niveau.

À mon max, je ne prend pas tant de temps pour dessiner une scène d’action.

Pour un seul chapitre d’action je passe un premier jours pour l’idéation et puis je commence à dessiner l’action et la composition de la page. Je fait alors appel à mes figurines.

J’ai une figurine d’Arnold Schwarzenegger (le personnage Dutch dans le film Predator) et une figurine Reika du manga Gantz. Ce sont des cadeaux de mes chers assistants.

Je fait des poses et mises en situations avec et puis en général je prend une photo avec mon smartphone pour référence.

Je souhaiterais saisir cette opportunité pour remercier Arnold Schwarzenegger.

Q7 – Alexandre Correia

Vous êtes-vous jamais imaginé que quelqu’un du Brésil vous féliciterait pour votre superbe travail ? Je dois dire que Sun-Ken Rock fut le meilleur manga qu’il m’ait été donné le plaisir de lire ces 5 dernières années ^_^. Et j’ai pleins d’autres amis qui connaissent votre travail, vous avez des fans ici !

Je pense que ce que je vraiment dire c’est… vous êtes vous jamais imaginé que vous seriez connu à travers le monde ?


Boichi

Ah… Merci beaucoup ! Obrigado !

Je crois que mes manga n’ont pas encore la chance d’être publiés au Brésil.

Je parle souvent avec mon éditeur au sujet de Sun-Ken Rock et comment il devrait être édité au Brésil et en Amérique du Sud.

C’est sur ma liste de souhaits mais je pense que mes fans au Brésil et moi avons déjà quelque chose qui nous connecte… !!

Tu sais, nous partageons un amours commun. Nous aimons les popotins  !! Non ? Pas toi ? Hey, aller !!

Mais merci pour ton support.

Je ne suis pas une célébrité. J’aime juste dessiner des manga et vivre en tant que mangaka.

Je dessinerais et ferais de grand manga emplis d’amour pour tous aussi longtemps que je le peux, jusqu’à mon dernier souffle.

J’aimerais toujours mes fans et je ne les oublierais jamais !

Q8 – Christophe Aimé Louis Bleuse

Bonjour Boichi-sensei!

J’adore votre travail et votre univers créatifs, j’ai parfois l’impression de revoir des personnages d’une histoire à une autre. Est-ce une volonté de créer du lien entre ces différentes histoires ou bien une volonté artistique de mettre en situation les archétypes de personnages qui vous sont cher ?


Boichi

Merci beaucoup !!! Je t’aime aussi. Merci !

Mon univers manga commença quand j’étais au lycée, j’ai eu l’idée d’un « Univers de Science-Fiction ».

Il s’agit d’un univers de fiction sur l’histoire de l’humanité et j’ai depuis intégré cette idée dans chacun de mes manga. J’ai appelé cet univers « 400 ans d’Histoire Militaire ». Dans le future, une guerre qui dure déjà depuis 400 ans oppose le passé au future.

Il y a 10 ans, j’ai eu l’idée d’une compagnie appelé « AEE » possédant une longue histoire. Cette compagnie sera la genèse de « 400 ans d’Histoire Militaire ». Mes manga <H.E the Hunt for Energy> et <Sun-Ken Rock> sont tout deux connectés par “AEE”.

Tous mes titres ont leurs propre sens et thème cependant pour cet univers il y aura une pierre angulaire: « Comment l’humanité peut-elle survivre ? ».

Les questions suivantes m’intéressaient personnellement alors je les ai choisi moi-même ^^


Q9 – Riccardo Ivan Vangone

Hi Boss ! Tout d’abord merci pour tous ces magnifiques manga. J’adore !

Pour ce qui est de ma question, avant de devenir pro, aviez-vous un job à côté ? Pour ma part, j’ai travaillé en tant que serveur pour payer mes études donc je voulais connaitre votre expérience. Je vous souhaite le mieux pour le futur, merci d’Italie !


Boichi

Hey, Merci beaucoup Ivan! Je vous aime tous beaucoup et vous êtes super !!

C’est super que tu travailles comme serveur pour couvrir tes études et je dois dire que je respecte cette ardeur.

J’ai débuté comme mangaka à l’âge de 20 ans alors que j’étais à l’université, je n’ai donc pas pris de petit boulot. Mes parents m’ont supporté pendant mes études comme le font beaucoup de parents en Corée.

Mais ce n’était pas assez. Dans mon cas je vivais avec 80 000 won (60€) par mois et la majorité de l’argent destiné à la nourriture, les déplacement et les livres scolaires partait dans le nécessaire pour dessiner des manga. C’est pourquoi avant de devenir mangaka, je mangeais constamment des nouilles instantanées.

Mes finances sont ensuite restées faiblardes donc pendant longtemps je n’avais même pas de ris pour manger. Mais je n’ai pas pour autant pris de petit boulot parce que je voulais plus que tout devenir un mangaka.

Je n’avais pas le temps pour un job car je voulais dessiner des manga autant que possible. J’étudiais ma spécialité à l’université de jours et la majorité de mon temps libre était utilisé pour dessiner des manga.

Dessiner, étudier et apprendre l’anatomie humaine tous les jours. J’ai dessiné 200 pages de manga et 5 oneshots pour les soumettre aux éditeurs.

Mon budget était tellement maigre que je n’avais pas assez pour m’acheter une trame de screentone. J’ai alors demandé à mes amis de m’en offrir comme cadeau d’anniversaire. J’ai alors fini mon 5ème oneshot avec ce même screentone ^^

Ce fut ma première oeuvre publiée.

Q10 – Sun Ken Rock

Pourquoi avez-vous fini Sun-Ken Rock comme ça ? Ken était l’espoir du monde, il protégeait les bons et son combat n’aurait pas dû s’arrêter avec le Kakuriû-kai. Il aurait dû être le plus grand des gangster à la morale irréprochable protégeant les faibles contre le mal qui assombrit notre monde.


Boichi

Thank you very much.

J’espère aussi que Ken continuera de punir le mal et de protéger les faibles tout en suivant le droit chemin. Je l’espère de tout mon être.

Shonen Gahosha veut aussi faire une suite à Sun-Ken Rock  mais tout drama et histoire se doit d’avoir une FIN. Car sprinter jusqu’à cette fin reste la vrai nature du drama.

Et tu sais, peux-être que Ken ne pense pas qu’être un Boss de gang est la bonne chose à faire.

Si il hait autant le mal et essaye de sauver le monde, alors il lui faut mettre fin à toutes les associations de l’ombre. Alors et seulement alors il aura atteint son but. Voilà qui est Ken. Son histoire a prit fin mais le monde auquel il appartient continue.

Ken a quitté la scène mais son esprit réside toujours dans ce monde, et ce monde progressera sous son influence (et son héritage). Alors s’il te plait, continue de lire pour ce qui arrive.

Q11 – Anika Gottsacker

Quelle fut votre plus grosse honte dans votre vie ? (Rien de bien sérieux, surtout drôle 😉 ). S’il vous plait dites-moi sensei <3


Boichi

Oh la… Comment répondre à cette question… Je dois facilement avoir dix, ou plus, moments honteux par jours.

J’ai fait tant d’erreurs et de choses que je regrette. C’est dur d’en choisir une seul mais je crois que j’en ai un moment spécial pour cette occasion.

Quand j’étais dans l’équivalent de la 4ème française au collège en Corée, nous avons reçu un visiteur à mon école. Il s’agissait d’un soldat qui avait déserté depuis la Corée du Nord.

À cette époque la Corée du Sud était aussi soumise à une dictature. Peux-tu imaginer ça ?

Une personne vivant sous une dictature, un pays non libre, recherchait la liberté si fortement qu’il échappa vers une autre dictature et donc toujours pas un pays libre. Ne parlons même pas de liberté ici. Quelle blague.

Bref, il est venu à mon école et tous les étudiants devaient se réunir dans la cours de l’école pour l’accueillir et écouter son discours.

Il parla de quelles étaient les pires choses à propos de la Corée du Nord, Kim Ill-Sung et son fils Kim Jung-Ill ainsi que l’échec du Communisme. Ensuite, il répondait aux questions des étudiants. J’ai alors levé ma main pour lui en poser une.

Je voulais lui poser une question drôle et pleine d’humour pour le faire rire devant tous les étudiants. Mais quand j’ai eu le micro en main, un énorme écho résonna dans mes oreilles. J’étais sans voix et ne pu pas lâcher un seul mot. Devant tous les étudiants !! Bien sur, je les ai entendus rire de moi.

C’est la plus grosse honte de ma vie. Je m’en souviens à chaque fois que je fais une erreur.

Ce fut un moment d’échec. Depuis je vie sans grande ambition.

Q12 – Zaki Kaabi

Hey Boss, lequel penses-tu être le meilleur, le porno d’Occident ou du Japon ?


Boichi

Mon cher amis, ne cherche pas à savoir lequel est supérieur à l’autre. Profite juste et aime les tous.

Respecte le dur labeur des directeurs, acteurs et actrices.

Alors mon cher. Remercie les pour leur travail et apprécie le, et surtout n’oublie pas de payer pour ce que tu regarde.

Q13 – Muktar Yusuf

Je suis Africain et je souhaiterais devenir mangaka au Japon. Comment devrais-je faite ? Selon votre expérience étant donné que Boichi-sensei est un Coréen travaillant au Japon.


Boichi

J’ai fait mes preuves au cours de ma vie et je suis un mangaka étranger au Japon.

Alors je te le dis. Oui, tu peux aussi réussir.

Essai aussi fort que tu le peux et n’ai pas peur de l’échec. Continue d’essayer et met-toi au défis plus que quiconque.

Et pour tous, nous à Boichi.com allons vous donner des conseils pour vous aider. Ce ne seront peu-être que des petites choses mais je vous promet que nous voulons aider à la réalisation de votre rêve de devenir un mangaka.

Nous offrirons les choses simples que vous voulez savoir pour vous aider à atteindre votre rêve. Je partagerais ici avec vous les choses que j’ai apprises, étudiées et ressenties dans les cercles du Manga Japonais.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez en savoir plus sur comment dessiner des manga, sur les cercles de Manga Japonais, sur la nourriture ou tout simplement parler !! Venez nous rendre visite ici et échangerons ensemble.

J’aspire à tous vous aider et vous soutenir !! Bonne chance et je vous aime tous !!

Nous vivons dans différentes régions, possédons diverses langues et cultures, mais nous avons une chose en commun. Notre amour du manga !

Les rêves ne sont construits par personne d’autre que soi-même. En tant qu’étranger, devenir un mangaka au Japon ne fut pas quelque chose de simple.

Mais cela ne demande pas une force surhumaine ou de surmonter une tâche impossible.

Si vous croyez en vous et rêvez de vivre en tant que mangaka, la chose la plus importante en commençant à poser les trais de votre manga est de déverser sur cette feuille de papier les sentiments chaleureux venant du fond de votre coeur. Si à cet instant vous êtes le plus heureux dans votre vie alors votre rêve se réalisera.

Votre rêve se réalisera, j’en suis persuadé. Mon aide sera peut être limité mais je souhaite vous aider à avancer. Boichi.com aidera votre rêve à se réaliser.

Merci infiniment à tous !

– Boichi

Share the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •