Ask Boichi sur les Manga 1 – Inspiration

by

Inspiration

« Ask Boichi » (sur les Manga) est une colonne spéciale de Boichi.com où je répond aux questions des fans sur ce que je sais et pense au sujet des manga. Il s’agit aussi d’un espace où nous pouvons échanger nos idées et parler de n’importe quoi sur le sujet du manga.

Je peux même vous donner des conseils et lessons sur les techniques de dessin pour le manga manga si vous le souhaitez.

J’aimerais aussi vous informer que nos échanges dans cette colonne, vos questions et mes réponses, pourront potentiellement être publiés dans mes futurs manga tutoriels. Ce n’est qu’une possibilité pour l’instant mais je souhaiterais avoir votre permission, si vous ne voulez pas que vos questions et nom apparaissent dans mes livres, faites le moi savoir ! ^^

Mais dans ce cas, mes partenaires ne sélectionneront pas votre question pour quelle me soit envoyée ! (ahah)

Passons maintenant à la questions :

Boichi-sensei, quelles sont vos sources d’inspirations en tant que mangaka ? Que lisiez-vous enfant ? Merci pour votre travail d’artiste, vous avez de l’or dans vos doigts, un réel talent dans votre travail et vos dessins…

– Alexandre Desmarecaux

Cher Alexandre Desmarecaux,

Merci pour ces gentils mots et ta question.

Les sources de mon inspiration en tant que mangaka a évoluée entre ce qu’elle était dans le passé et aujourd’hui.

Au début, je puisais mon inspirations de diverses manières. Ma principale source d’inspiration venait alors des livres. J’essai toujours et espère trouver de nouvelles idées créatives à travers la lecture. Bien sur, les « manga » sont aussi inclus.

À chaque fois que je lis l’oeuvre d’un auteur reconnu ou d’un ami, je me dit « Qu’est-ce que j’aurais fait si j’étais le créateur de ce manga ? » puis je reécrit les idées.

Mais les idées que j’en tire sont principalement à propos du « genre », pas de l’histoire ni des personnages.

Quand tu lis une grande oeuvre artistique (manga et films inclus !) tu peux sentir ton manga se former, ton esprit créatif essai de sortir !! C’est le début.

C’est pourquoi je crois que le manga est une opportunité d’étudier les genres que tu aimes et de les intégrer à ton propre monde créatif.

Pour un mangaka (et tous les créateurs dans le domaine artistique), les « Manga » sont une opportunité d’aborder une grande variété de genres. Ainsi, les bon manga sont toujours une grande source d’inspirations pour les mangaka afin d’en apprendre le genre.

Mais la chose à laquelle il faut absolument faire attention quand on apprend d’autres oeuvres, c’est de se concentrer sur leurs genres. Pas les personnages ni l’histoire de ces autres manga.

Les idées nouvelles de ces autres oeuvres brandissent un signe disant « Hey, pas touche ! C’est à moi ! » donc il faut faire très attention à ce que tu espères apprendre des oeuvres d’autrui.

Si tu étudies les manga, tu devrais choisir ton mangaka favoris, étudier ses oeuvres et apprendre d’elles comme ça serait le cas avec un manuel.

De manière similaire à l’étude de manga, regarder des films est aussi pour moi un bon moyen de trouver l’inspiration. Je regarde toujours des films pour cette raison mais certaines choses ont changé par rapport au début.

Dans le passé, je regardais des films pour obtenir de l’inspiration sur un programme de travail. Mais désormais, la plupart de mes projets me viennent en discutant avec mes éditeurs dans leur bureaux et après avoir regardé des films comme référence en preparation de mes oeuvres.

Est-ce que je t’ai déjà dit que j’ai eu l’opportunité de travailler sur un manga de Ninja ? (Bien sur que non. C’est la première fois que je l’évoque.)

À l’époque, j’ai tenté de trouver des livres et films sur le sujet des « Ninja » mais c’était loin d’être simple d’en trouver une version traduite en Coréen !! Mais j’ai quand même pu trouver des films sur les Ninja avec des sous-titres Coréens sur Google Play ! C’est aujourd’hui là où je trouve la plupart de mes sources.

Parlons maintenant de ce que je lisais dans mon enfance. Ma famille était loin d’être riche quand j’étais enfant.

Il m’était très difficile d’acheter les livres que je souhaitais lire car je n’avais que l’équivalent d’un euro par mois comme argent de poche jusqu’au Lycée (de la 5ème à la 3ème). C’est pourquoi je lisais surtout les livres de mes parents qui se trouvaient à la maison ou alors que j’empruntais à mes amis.

J’ai toujours l’une des collections de livre que je lisais enfant.

Book collection

Une de mes collection de livres

Ces livres furent publiés en 1987 donc ils datent de quand j’étais au collège. Ce sont les plus vieux livres de ma bibliothèque.

Il s’agit de la version coréenne d’une collection de livres originalement publiés en France sur le sujet des civilisations occidentales et leurs histoires. Le contenu et les illustrations de ces livres sont très détaillées.

Les informations sur le Moyen Age et les civilisations anciennes sont très importantes pour moi.

Pour te dire deux secrets de création, l’idée pour l’arme du 19ème chapitre d’<Origin> provient de ces livres et ils constituent aussi une importante source d’informations pour <Dr. Stone>. 

Lors de l’hiver de 1987, alors en Seconde au lycée, je réfléchissais à ce qu’il me fallait pour trouver un moyen de devenir mangaka pour de vrai. Je n’avais aucune information sur les moyens permettant de devenir mangaka, je ne savais même pas où commencer.

J’y pensais juste constamment.

La conclusion à laquelle je suis alors parvenu fut « Je n’ai pas besoin de travailler à l’école. Avoir des bonnes notes n’est pas nécessaire pour devenir un mangaka ! Les mangaka ont seulement besoin de connaitre le nécessaire pour dessiner des manga ! »

Oh !!! À chaque fois que je m’en rappel, ce fut vraiment vraiment une stupide décision !!

Même au 21ème siècle, de nombreuses personnes prennent toujours cette stupide décision encore et encore, comme moi, car ils ne veulent pas travailler à l’école !!! NE FAITES PAS ÇA S’IL VOUS PLAIT !!!

Bref, j’ai pris cette affreuse décision à l’époque et décidé de ne pas étudier afin de seulement lire les livres que je voulais. Mais je n’avais pas d’argent pour acheter des livres et il n’y avais pas de bibliothèque à proximité.

Il n’y avait pas un seul livre dans la bibliothèque de l’école (dans les années 80 et début 90, beaucoup d’écoles coréennes ne possédaient aucun livre dans leurs bibliothèque étudiante). Et à la maison, je n’avais accès qu’à une encyclopédie complète que mes parents avaient acheté il y a longtemps.

J’ai alors décidé de lire la totalité de cette collection d’encyclopédie à la maison.

Je pensais que ça serait une bonne idée de lire ces livres pour trouver pleins d’informations qui m’aideront à créer mes manga. Les 30 tomes de l’encyclopédie furent la première source d’informations que j’ai choisi pour devenir mangaka.

J’ai commencé à lire le premier tome de la collection lors des vacances d’hiver de 1987. Je lisais et écrivais des notes de bonnes idées que je trouvais en parallèle. J’ai fini le 15ème tomes pendant ces vacances.

Une fois les vacances finies, j’ai du retourner à l’école et passer les examen que j’ai alors horriblement raté. Mes parents et moi furent choqués des mes terribles résultats. J’ai alors recommencé à étudier à l’école.

Je n’ai donc fini de lire que la moitié des 30 tomes de cette encyclopédie et même si celle-ci a depuis longtemps disparue, deux de mes notes de l’époque sont toujours dans ma bibliothèque.

Notes

l’une de mes notes.

Quand j’étais en Première au Lycée en 1991, les Nouvelles de SF sont devenues très populaires sur le marché du livre coréen. J’ai toujours voulu devenir un mangaka de SF alors c’était le moment parfait pour moi d’apprendre et de lire beaucoup de types de SF différents.

J’ai lu à peu près deux cents nouvelles de SF cette année là, et je les ai lues et relues. Bien sur, la plupart ont aujourd’hui disparue mais il m’en reste quelques unes.

La photo ci-dessous montre les nouvelles de SF qui se trouvent toujours dans mon studio.

Pas la peine de préciser que ces nouvelles SF sont une source importante d’informations pour mes idées et ont grandement influencées mes manga SF <Hotel> et <Origin>.

SciFi novels Collection

Je ne me rappel plus exactement quand mais, alors que j’étais au lycée, j’ai un jours lu une interview d’un mangaka qui disait :

Il vous faut écrire 100 histoires pour devenir un mangaka.

Ces idées et histoires qui vous créez avant de débuter en tant que mangaka continueront de vous supporter après être devenu un pro mangaka

Avant votre début, il vous faut imaginer les histoires qui vous serviront pour toute une vie.

C’était difficile à accepter personnellement mais je fut forcé d’être d’accord avec lui.

Alors à l’époque, comme il recommandait, j’ai commencé à écrire mes histoires originales sur mon journal. Annotant chaque histoires et idées d’un nombre.

Le premier manga avec une histoire date de quand j’avais 11 ans, donc voilà numéro 1. À partir de la deuxième, j’ai continué de numéroter chacune des histoires et idées qui me sont venues… Après ça, comme par miracle, j’ai eu mon début après avoir écrit 100 histoires.

Boichi's diary

Voici mon journal dans lequel j’écrivais mes histoires et idées.

Ideas and concepts

Vous pouvez voir les nombres en rouge?

J’ai commencé en tant que mangaka au Lycée quand j’avais 20 ans, ce nombre avait tout juste dépassé les 100. Certaines idées ne sont pas encore utilisée en manga alors je les ai flouées pour protéger mes futures oeuvres. J’espère que tu comprends, même si je ne suis pas sur de les utiliser un jours dans un manga.

Et ma 104ème histoire fut publiée comme oneshot en 1994. Le titre n’était pas encore décidé à l’étape du concept mais je l’ai ensuite appelé « LTU » une fois annoncé dans magazine pour filles en Corée.

Si nous arrivons ce à quoi nous aspirons avec Boichi.com, je pourrais peu être annoncer mes oeuvres ici.

Début work

Ma 90ème histoire originale devint mon premier manga publié. J’ai écrit cette idée à 19 ans et elle fut publiée quand j’en avais 20.

Voici ce que j’ai fais dans ma jeunesse. Parfois de bonnes décisions et parfois, de mauvaises. Mais chacune d’elles sont importante pour le mangaka que je suis devenu.

Je n’avais pas d’informations sur comment devenir un mangaka dans ma jeunesse. J’ai alors essayé aussi fort que possible d’en devenir un, c’est pourquoi je ne pouvais pas ignorer une seule ligne de cette interview de mangaka que j’ai lu.

Mais maintenant, contrairement à ma jeunesse, les idées et concepts ne viennent pas de livres ou de films. Je trouve habituellement mes idées lors des rencontres avec mes éditeurs.

<Wallman> et <Origin> me sont venues lors d’un meeting avec mon éditeur.

Le concept pour <Sun-Ken Rock> m’est venu lors d’une marche matinale, alors que j’étais assis sur le banc d’un parc de Lycée.

Le concept de <H.E> m’est venu le 11 Mars 2011, après le grand tremblement de terre au Japon. À l’époque, j’ai eu une conversation avec mes assistants sur ce que nous pouvions faire pour le monde, les lecteurs de manga Japonais et le milieu du manga Japonais.

J’espère que ma réponse t’aidera.

– Boichi

Toi aussi, pose ta question à Boichi

Share the love
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •